Actuellement, nous recommandons d’aller chez un spécialiste après une année de rapports sexuelles sans protection et sans arriver à la grossesse. Il y a plusieurs facteurs associés qui recommandent d’entamer l’étude aux 6 mois (âge de la femme, d’anomalies menstruelles, histoires de pathologie pelvienne, testiculaire ou chirurgies).

Rendez-vous gynécologique

Lors du premier rendez-vous, nous créons un dossier médical de la patiente et réalisons une exploration gynécologique et une échographie vaginale qui nous permet de décider quels examens complémentaires ou techniques complémentaires sont les plus adéquats pour chaque couple.

Analyses sanguines

A partir des données reprises dans le dossier médical de chaque patiente, nous décidons quels sont les examens les plus adéquats pour diagnostiquer chaque cas en particulier.

Ces examens peuvent inclure, les déterminations hormonales basales effectuées entre le 2ème et 4ème jour du cycle (comme la FSH, LH, et l’estradiol), des études chromosomique et caryotype. La loi de reproduction assistée établit que tout couple qui entame un traitement de ce type, doit disposer d’une étude sérologique VIH, hépatite B, hépatite C et syphilis.

Échographie gynécologique

L’échographie gynécologique est une technique qui nous permet d’étudier les génitales internes, en évaluant l’utérus, les trompes, les ovaires et aussi travailler le diagnostique d’endométriose. Dans la reproduction assistée, ce diagnostic est très utile pour l’évaluation de la réserve ovarienne et au monitorage de la croissance folliculaire.

Dans les cycles de fécondation in vitro, il permet de réaliser l’échographie, la ponction folliculaire et le transfert embryonnaire.

L'hystérosalpingographie

L’hystérosalpingographie est une étude radiologique (essai d’image). Elle consiste à l’injection d’un contraste radio-opaque à travers du col de l’utérus, qui remplit la cavité utérine et les trompes. De cette façon, nous pouvons étudier de manière indirecte les caractéristiques anatomiques de l’intérieur de ces organes.

Cette étude nous permet de diagnostiquer, par exemple, des pathologies utérines (malformations, adhérences, tumeurs, etc.), pathologies tubaires (obstacles, sténoses, polypes, Hydrosalpinx) et attachements péritonéales

Hystéroscopie

L’Hystéroscopie est une technique qui nous permet de visualiser l’intérieur de l’utérus (la cavité utérine et le canal cervical). Il est toujours réalisé s’il existe un indice de pathologie utérine (polypes, myomes, etc.). Elle fait aussi parti de l’étude d’infertilité (avortements répétés).

Laparoscopie

La laparoscopie est une procédure qui nous permet d’observer l’intérieur de la cavité abdominale, compris les organes génitaux internes. Elle est toujours réalisée avec anesthésie générale et la patiente doit être à l’hospital de 12 à 24 heures.

Avez-vous des questions?

Demandez une visite gratuite en remplissant le formulaire. Nous vous contacterons rapidement.

J’ai lu et j’accèpte les conditions légales*