Grâce à l’esprit de recherche et innovation des nos professionnels, chez Fertilab nous avons développé et adapté une série de techniques spécifiques et révolutionnaires dans le but d’offrir les meilleurs résultats à nos patients.

Transfert avec liquide folliculaire

Le transfert embryonnaire est effectué avec les embryons submergés dans une petite surface liquide. En quelques minutes, cette microgouttelettes est absorbée par l’ endomètre, la muqueuse qui couvre l’utérus.  Habituellement, le liquide qui est utilisé dans cette technique est une méthode de culture élaborée par une entreprise commerciale, mais chez Fertilab nous réalisons le transfert avec le liquide folliculaire lui-même de la femme.  Cette proportions de liquide est obtenu durant le processus de ponction folliculaire pour obtenir les ovules.  Ce liquide folliculaire est très dense, chargé d’hormones, de facteurs de croissance et beaucoup d’autres protéines.  Une de ces protéines, l’acide hyaluronique, peut favoriser l’implantation de l’embryon et favoriser son adaptation à l’ endomètre.

Nous devons considérer que le transfert des embryons dans une atmosphère liquide (dans le laboratoire ils sont incubés dans un moyen de culture) à une atmosphère humide peut être traumatique. Pouvant se produire un choc osmotique qui, grâce à la haute densité de liquide folliculaire, sera amorti en favorisant les possibilités de gestation.

Chez Fertilab nous réalisons depuis plus de 15 ans le transfert embryonnaire avec liquide folliculaire, ce moyen est beaucoup plus naturel et physiologique que ceux qui sont utilisés dans d’autres centres de reproduction assistée.  C’est une technique chargée de sens commun et d’appui scientifique qui nous offre des résultats très bons. C’est une technique couramment utilisée avec un grand support scientifique qui offre de très bons résultats.

Fécondation conventionnelle ``ultracourte``

Depuis nos débuts, il y a plus de 15 ans quand nous procédons à faire une fécondation in vitro,  nous inséminons les ovules avec des spermatozoïdes pendant un minimum de deux heures et un maximum de cinq parce que nous savons que l’exposition spermatique durant une période courte améliore l’évolution embryonnaire  postérieure. Passé cet intervalle de temps, les ovules sont nettoyés et transférés dans un milieu de culture propre, libéré de spermatozoïdes et d’autres cellules; ce milieu est plus approprié pour l’évolution de l’ovule fécondé. Cette technique n’est pas utilisée en général car elle exige plus d’heures de travail , mais chez Fertilab nous assumons le compromis de veiller à vos embryons de la manière la plus exquise.

Avantages de la fécondation « ultracourte »:

  • L’entrée du spermatozoïdes dans l’ovule a lieu pendant les 30 premières minutes de       contact. Notre expérience nous indique que laisser en contact les ovules et les spermatozoïdes pendant plusieurs heurs ne fait pas varier le taux de fécondation. Par contre, éliminer les cellules en processus de dégradation et les toxines qu’elles produisent, favorise les conditions du milieu dans lequel doivent évoluer les ovules pour assimiler au maximum la réaction naturelle qu’ils auraient dans les trompes de Fallope. Dans le laboratoire, les ovules et les embryons ne sont pas plongés dans un   tissu nourri par la microcirculation sanguine, donc la seule manière de s’approcher aux   conditions qui sont données « in vitro », il se doit d’appliquer le sens commun et de renouveler périodiquement les moyens de culture.
  • Les milieu de culture sont conçus pour s’adapter aux besoins métaboliques de chaque    étape évolutive : de l’ovule jusqu’au zygote et à l’embryon. Ainsi une fois produite la fécondation, il conviendra d’incuber ces éléments dans le milieu adéquat à chaque   étapes. Chez Fertilab nous avons remarqué que nous pouvons obtenir une meilleure qualité embryonnaire avec la FIV « ultracourte » (plus physiologique) et les  changements en série des milieux de culture.  Nos études ont été publiées dans différentes revues scientifiques.

Dans le cycle naturel, après l’ovulation, la trompe de Fallope recueille l’ovule qui diminue en même temps que les spermatozoides montent à partir de l’utérus.  Nous calculons que la quantité de spermatozoides qui arrive à cet  ovule s’approche à plusieurs milliers. Les spermatozoides immobiles et  ceux qui meurent sur le chemin, n’auront jamais contact avec cet ovule. Ainsi, nous affirmons que      l’ovule est protégé des toxines qui produisent les spermatozoides qui meurent dans la course vers la fécondation. Seulement le plus fort arrivera à pénétrer l’ovule.

Avez-vous des questions?

Demandez une visite gratuite en remplissant le formulaire. Nous vous contacterons rapidement.

J’ai lu et j’accèpte les conditions légales*
Técnicas Exclusivas